Aline est auteure, blogueuse et détective sociale amateure. Pédagogue diplômée et avide de lectures en tout genre, elle veut aider les lecteurs de son blog à se poser des questions utiles pour améliorer leurs relations avec les autres.

4 Comments

  1. Je crois, qu’en ce qui me concerne, c’est un mélange de “ne pas hésiter” et “s’habituer à l’inconnu”. Un mélange, une sorte de folie (peut être un soupçon d’inconscience) où je me dis “on le fait et puis c’est tout”, et puis je le fait. Et, une fois que tu as commencé la question ne se pose plus.
    Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai appris des choses nouvelles, juste parce que “j’ai décidé que je savais faire”, en réalité je ne savais pas faire, mais quand tu y es, il n’y a plus qu’à prendre les choses une a la fois “de faire ce qu’il y a à faire” et a la fin… tu l’as fait.
    Donc mes trucs pour me donner du courage c’est me dire que quoi qu’il arrive j’en ressortirai grandis (j’en ai parfois pris plein la gueule, mais sérieusement ça on s’en tape!). Et le deuxième truc c’est que à force de sortir de ma zone de confort, j’en sort naturellement.

  2. Bonjour Aline

    Bravo pour cet article. Vos conseils sont très bons pour se donner du courage et pour le répéter autant de fois qu’on le souhaite

    9,5 raisons c’est original 🙂

    Je suis d’accord que beaucoup de situations demandent du courage et pour moi voir quelqu’un être courageux, c’est magnifique. Ça force le respect.

    J’aimerais revenir sur certains points que vous avez cité:)

    Je partage totalement le point 1 car si on l’a fait une fois, nous sommes capables de le refaire.
    Dans ce point vous posez de très bonnes questions pour se rendre compte qu’on est capable de le faire.

    Concernant l’énergie, je suis d’accord avec vous pour dire que l’énergie aide au courage.
    Mais selon moi ne pas être bien et passer à l’action c’est aussi courageux.

    Pour le point 6, je ne parlerai pas forcément de charisme. Je dirais plutôt connaissance de soi.
    Je reprendrai les mots que vous avez cité en parlant de qualités et compétences pour dire que plus on se connait et moins on aura peut car nous saurons de quoi nous sommes capables.
    Donc il est indispensable selon moi de connaître ses ressources ( qualités et compétences)

    Je suis d’accord avec vous sur les points 7 et 9, qui se rejoignent un petit peu.
    Je rajouterai que la perfection existe mais du coup c’est notre vision de la perfection qui est à revoir.
    Par exemple, je peux dire ma vie est parfaite et cela ne m’empêchera pas de me fixer de nouveaux objectifs.
    Mais je serai ainsi dans la gratitude et non dans le perfectionnisme, qui comme vous l’avez dit freine le passage à l’action

    J’espère que vous honorerez votre dixième point et que vous célébrerez votre article 🙂 il est de qualité, bravo Aline !

    A bientôt
    Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue !

Aline

Aline

Aline est auteur, blogueuse et détective sociale amateur. Pédagogue diplômée et avide de lectures en tout genre, elle veut aider les lecteurs de son blog (comprendre-les-relations-humaines.net) à se poser des questions utiles pour améliorer leurs relations avec les autres.

Afficher le Profil Complet →